Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2019

Présentation et parcours Helen Uter

Après ses études artistiques, où elle montre des prédispositions pour le dessin, Helen Uter s’engage dans une carrière dédiée à l’image : illustratrice, directrice artistique et finalement professeure d’histoire de l’art et d’arts appliqués.
Parallèlement à son activité professionnelle, elle pratique régulièrement des recherches personnelles pendant ses moments de loisir.
Le déclic, vers l’âge de trente ans, lui est donné par les œuvres d’Edward Hopper. 
"J’ai compris que l’on pouvait exprimer des sentiments très personnels avec une peinture d’aspect simple et sans effet".

Depuis 1995, Helen Uter peint, sculpte et expose. 
Nourrie des œuvres de peintres tels que Caillebotte, Hopper, Vélikovic, Freud, Bacon, ainsi  que celles de la Figuration narrative comme Monory, elle a suivi ce  conseil : "n'apprenez pas à peindre, peignez !" 

L’originalité de son travail provient probablement de ses origines américaines influençant le choix de certains de ses sujets et la facture de ses toiles.
Son inspiration est notamment alimentée par notre civilisation technicienne et son rapport au monde naturel.

Les tableaux figuratifs d’Helen Uter combinent des motifs naturels dialoguant avec ses propres inventions. 
Ses images sont des représentations imaginaires, des métaphores qui expriment des vérités au delà de leur forme visible.
Dans ses œuvres Helen Uter aime à confronter fiction et réalité, nature et artifice. 
"Je considère que mes images ont atteint leur but lorsqu’elles brouillent les interprétations et sèment le trouble chez le spectateur."
Son approche rejoint celle des artistes de la Figuration narrative. Elle ne cherche pas à faire de "beaux" tableaux mais des images porteuses de sens.

"Je peins pour raconter des sensations, des états d’âme, des histoires qui me dépassent. 
Je me laisse guider par mes pinceaux, ils m’apprennent quelque chose sur moi, sur le monde aussi. C'est un travail exigeant, un univers parallèle, envahissant, transcendant."

Quand on lui demande d’expliquer ses tableaux, elle cite volontiers Francis Bacon : 
"Si on peut le dire, pourquoi s’embêter à le peindre ?" 

Principales expositions
Galerie Lionel Néguiral - Clermont-Ferrand
10e salon Anversois des Antiquités et de l'Art (Belgique)
Centre Germaine Revel - St Maurice sur Dargoire (Rhône)
Galerie Jara - Lyon
Espace Culturel André Malraux - Tarare
Salon de Bougoin-Jallieu (expo collective)
Expo inaugurale La 5e Saison "Vivement l'Été" - Lyon (expo collective)
Exposition/visite d'atelier - Lyon (expo collective)
Espace Novel - Annecy (expo collective)
Galerie du Côté de… - Lyon (expo collective)
Galerie Peggy M. - Lyon
Fort du Bruissin, Francheville – Rhône (expo collective)
La Coupole, St Loubès - Bordeaux (expo internationale franco-américaine)
Galerie Envied'art - Paris (expo collective)
Expo atelier Isabelle Effantin - Lyon
Expo sculptures "Chiens", Galerie St Charles "Résonnance" Biennale de Lyon
Expo "Chiens", Green Flowers Art Gallery - Boulogne
Espace Culbuto - Villeurbanne
5e Salon International d'Art Contemporain Art3F - Paris

 

Lire mon interview sur Rank Art

 

 

helen uter
Moment de rencontres et d'échanges lors de l'exposition "Chiens" à la galerie Green Flowers Art Gallery

 

14:54 Publié dans Helen Uter artiste peintre | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : présentation helen uter |  Facebook | | | | | Pin it! |

Commentaires

C toujours un réel plaisir de rencontrer de nouveaux artistes. Je vous découvre et le voyage fut agréable. ( je vois que HOPPER partage vos recherches!!! excellent choix ) Loin de votre talent, j'espère que vous prendrez plaisir à parcourir mes pages. Merci à vous !!!

Écrit par : meloax | 28/05/2014

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup pour cet avis ! J'ai vu dans vos pages des dessins en noir et blanc que je trouve bien graphiques. Merci encore

Écrit par : Uter Helen | 02/06/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire